Gérer son stress et ses émotions

Gérer son stress et ses émotions

Les émotions apparaissent à notre esprit à la fois par un ressenti corporel et par des pensées (ou une modification de notre vision du monde). On peut avoir alors l’impression que c’est le monde tel qu’il est qui pose problème, alors que c’est notre vision du monde sous l’emprise de l’émotion.

De même, la réponse-action est souvent disproportionnée : la colère pousse à l’agressivité ou à la violence, la tristesse, au repli sur soi, la peur, à la fuite…

Comment gérer son stress et ses émotions douloureuses ou désagréables ?

En étant à l’écoute de nos sensations, nous savons reconnaître l’émotion qui nous habite. Mettre des mots sur nos ressentis, analyser leur cheminement dans un premier temps.

On peut alors utiliser des exercices destinés à  épuiser  l’émotion, comme en sophrologie. Répétés régulièrement, ces exercices permettent une diminution de l’intensité de l’émotion.

La stratégie consiste ensuite à cultiver les émotions positives. Ainsi plus je ressens, dans la journée, de l’affection, du bien-être, du bonheur, de la compassion, de la bienveillance, moins il y a d’espace pour l’explosion d’émotions destructrices et douloureuses.

Pour mieux comprendre les émotions, lire mon article en cliquant ICI.

Comment les jardins soignent notre moral ?

Comment les jardins soignent notre moral ?

Vous vous sentez déprimé ou stressé ? Allez donc visiter la maison de Monet à Giverny, ramasser des asperges dans une ferme ouverte à la cueillette ou goûter les fraises mûres et savoureuses !

Intuitivement, nous savons que les végétaux et les plantes nous font du bien, que les regarder, les toucher et, mieux, les cultiver peut améliorer notre humeur et relancer notre appétit de vivre. Très régulièrement, des sondages viennent confirmer cette intuition : 55 % des Français interrogés se sentent en effet « décontractés » et 26 % « totalement zen » lorsqu’ils passent du temps « au jardin ». Et 87 % d’entre eux affirment que le lien avec la nature leur est « vital ». Lire la suite

Respirez, c’est bon pour votre ligne !

Respirez, c’est bon pour votre ligne !

Après ces périodes de fêtes et d’agapes, avez-vous des difficultés à retrouver votre ligne?

C’est pourquoi, je vous propose de prendre connaissance des résultats publiés par deux chercheurs de l’University New South Wales (UNSW), en Australie.

Alors que médecins et professionnels de la minceur ont tendance à penser que la graisse est simplement transformée en énergie ou en chaleur, ces deux chercheurs démontrent qu’il en est autrement en réalité. Lire la suite

Gros soupirs de votre ado : ça vous énerve?

Gros soupirs de votre ado : ça vous énerve?

A un dîner entre amis, nous évoquions, la faculté de nos adolescents à soupirer à chaque fois que nous les sollicitons pour une tâche importante à nos yeux (vider le lave-vaisselle, ranger leur chambre, ôter leur casque audio quand on cherche à entamer une discussion…).

Au fil de la conversation abordée qui nous valut haussements d’épaules et levées des yeux au ciel de la part des presque-adultes présents à cette soirée, je me fis la réflexion que, finalement, souffler constitue une super technique pour relâcher la pression et gérer son stress. Lire la suite

C’est l’été, respirez !

C’est l’été, respirez !

L’été, c’est peut-être l’occasion d’aller goûter d’autres horizons, d’aller respirer un nouvel air. Arrêtez-vous quelques instants et observez votre respiration sans essayer de la contrôler. Laissez venir le souffle en vous. Soyez à l’écoute de ce  que vous ressentez.

Si vous avez la sensation de respirer de façon saccadée, par petites » goulées », ou de vous sentir comme en « apnée »,  alors découvrez votre respiration naturelle, animale, primaire.

Observez votre bébé, votre chat ou votre chien  lorsqu’ils dorment : le ventre se soulève; les mouvements sont amples, réguliers, libres. Leur ventre semble se gonfler à l’inspiration et se dégonfler à l’expiration, naturellement. Lire la suite