La sophrologie

La sophrologie

La sophrologie est une discipline des Sciences Humaines, s’inspirant des sciences occidentales (neurologie, physiologie) et des philosophies orientales (bouddhisme, yoga, zen).

Cet ensemble de techniques orientales et occidentales permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et de faire face aux épreuves du quotidien. C’est une pédagogie du bien-être, du « être bien » avec soi et avec les autres.

Elle permet de retrouver une hygiène de vie, de redécouvrir son potentiel, de mieux s’écouter et donc de mieux gérer ses émotions, ses tensions, son stress.

La sophrologie s’adresse aux enfants, adolescents et adultes et s’adapte aux besoins et aux contraintes de tous les âges.

Retrouvez les réponses aux questions fréquentes  ici.

Accompagner la maladie et gérer la douleur

Accompagner la maladie et gérer la douleur

Les émotions, l’anxiété, accentuent les symptômes de la maladie et quelquefois les limites liées à la douleur sont atteintes.

La sophrologie, par son approche simple et concrète, accessible à tous, peut alors s’avérer être une aide précieuse, non seulement en guidant la personne vers une meilleure gestion de sa souffrance mais aussi en soulageant ce sentiment d’impuissance qui l’envahit ainsi que son entourage. Par ailleurs, la sophrologie offre un accompagnement efficace dans la préparation à certains traitements et interventions.

Douleur chronique, douleur aigüe, maladie, avec la sophrologie devenez acteur de votre santé pour améliorer votre qualité de vie.

Important :
La sophrologie peut se pratiquer pour accompagner un traitement médical, elle ne peut en aucun cas se substituer à une consultation médicale.

Grossesse et femme enceinte

Grossesse et femme enceinte

Tout futur parent peut ressentir des instants d’angoisse et d’inquiétude face à la grande aventure de la naissance.

La sophrologie est là pour l’aider à tous les étapes de cet événement : avant et pendant la grossesse, pendant l’accouchement, et au démarrage de sa nouvelle vie de maman et de papa.

Grâce à des exercices spécifiques basés sur la respiration, la relaxation et la visualisation positive, la future maman apprend à :

– Découvrir les techniques de respiration et relaxation adaptées à la grossesse.
– Mieux vivre les modifications corporelles, les bouleversements physiques et psychiques.
– Augmenter son seuil de tolérance à la douleur.
– Gérer les contractions et garder le contrôle de son accouchement.
– Apprivoiser les peurs liées à la grossesse.
– Préparer un vécu positif de l’accouchement.

Se préparer avec sérénité à l’arrivée de son enfant et à la naissance de son rôle de parent.

S’épanouir au travail

S’épanouir au travail

L’Entreprise, univers de productivité et d’échanges en perpétuelle évolution, demande à chaque collaborateur de savoir s’adapter et  mobiliser constamment de nouvelles compétences.

Basée sur l’écoute de soi, la sophrologie offre des outils simples et concrets, aisément reproductibles au quotidien pour dynamiser le potentiel de chacun, renforcer la qualité de vie au travail et ainsi optimiser la performance de l’entreprise.

Améliorer sa qualité de vie dans l’entreprise

  • Évacuer les tensions
  • Renforcer la vitalité
  • Gérer ses émotions
  • Gérer le stress
  • Renforcer sa confiance en soi
  • Prévenir les troubles musculo-squelettiques
Gérer son stress et ses émotions

Gérer son stress et ses émotions

Les émotions apparaissent à notre esprit à la fois par un ressenti corporel et par des pensées (ou une modification de notre vision du monde). On peut avoir alors l’impression que c’est le monde tel qu’il est qui pose problème, alors que c’est notre vision du monde sous l’emprise de l’émotion.

De même, la réponse-action est souvent disproportionnée : la colère pousse à l’agressivité ou à la violence, la tristesse, au repli sur soi, la peur, à la fuite…

Comment gérer son stress et ses émotions douloureuses ou désagréables ?

En étant à l’écoute de nos sensations, nous savons reconnaître l’émotion qui nous habite. Mettre des mots sur nos ressentis, analyser leur cheminement dans un premier temps.

On peut alors utiliser des exercices destinés à  épuiser  l’émotion, comme en sophrologie. Répétés régulièrement, ces exercices permettent une diminution de l’intensité de l’émotion.

La stratégie consiste ensuite à cultiver les émotions positives. Ainsi plus je ressens, dans la journée, de l’affection, du bien-être, du bonheur, de la compassion, de la bienveillance, moins il y a d’espace pour l’explosion d’émotions destructrices et douloureuses.

Pour mieux comprendre les émotions, lire mon article en cliquant ICI.

Nos émotions : comment les accepter et les gérer ?

Nos émotions : comment les accepter et les gérer ?

Quand j’étais petite, l’un des principes éducatifs de mes parents était que je sois une petite fille sage et raisonnable. Et dans ce raisonnable, il y avait l’idée qu’il ne faut pas laisser les émotions prendre trop de place. On retrouve là l’opposition traditionnelle, en Occident, entre raison et émotion : on valorise la raison et on réfrène les émotions.

Déjà dans l’Antiquité, les grecs se méfiaient des émotions, perturbatrices de l’ordre social, comme l’orgueil (l’hybris), démesure de la fierté et de la confiance en soi. Lire la suite

Gros soupirs de votre ado : ça vous énerve?

Gros soupirs de votre ado : ça vous énerve?

A un dîner entre amis, nous évoquions, la faculté de nos adolescents à soupirer à chaque fois que nous les sollicitons pour une tâche importante à nos yeux (vider le lave-vaisselle, ranger leur chambre, ôter leur casque audio quand on cherche à entamer une discussion…).

Au fil de la conversation abordée qui nous valut haussements d’épaules et levées des yeux au ciel de la part des presque-adultes présents à cette soirée, je me fis la réflexion que, finalement, souffler constitue une super technique pour relâcher la pression et gérer son stress. Lire la suite

Souriez, c’est bon pour vous !

Souriez, c’est bon pour vous !

Vous avez été nombreux à partager le merveilleux poème de Raoul Follereau, Un sourire.

Par la bonté, l’empathie qu’il dégage, c’est déjà un cadeau, mais savez-vous que selon une étude américaine, un sourire abaisse le rythme cardiaque pendant une activité stressante.

Ainsi, des chercheuses de l’université du Kansas ont soumis 169 volontaires à des activités stressantes: dessiner une étoile avec la main qui ne leur sert habituellement pas pour écrire tout en regardant le reflet de leur tracé dans un miroir, puis plonger une main dans de l’eau glacée. Lire la suite

Un sourire

sourire enfant

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne,
Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel,
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter,
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié,
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Donne du courage au plus découragé
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
Car c’est une chose qui n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu’un qui ne sait plus sourire,
Soyez généreux donnez-lui le vôtre,
Car nul n’a autant besoin d’un sourire
Que celui qui ne peut en donner aux autres.

Raoul Follereau, Le Livre d’amour (1920)