Vivons-nous vraiment sous la tyrannie du bonheur ?

Vivons-nous vraiment sous la tyrannie du bonheur ?

« On entend régulièrement parler d’une supposée « Tyrannie du bonheur »

Bon…. Faudrait peut-être pas charrier, comme on dit, et utiliser les mots à bon escient. Ce qui se passe avec le bonheur ne relève pas de la tyrannie, mais plutôt de la mode et de la récupération.

Car il y a effectivement une mode du bonheur, une inflation de livres, d’articles, de préceptes éducatifs ou managériaux, etc. Ce n’est pas nouveau, et d’ailleurs le grand siècle de la production littéraire sur le bonheur n’est pas le nôtre mais le XVIIIe siècle, le siècle des Lumières. Lire la suite

Je vous souhaite d’être vous …

Je vous souhaite d’être vous …

« Le seul fait de rêver est déjà très important.

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir

Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer Lire la suite

Le bonheur

Le bonheur

Aujourd’hui, le soleil est de la partie et même s’il se cache parfois, je suis d’humeur joyeuse et je ne peux résister au plaisir de partager avec vous ce joli texte sur le bonheur de Jean Villard, repéré sur le site dédié à la poésie, Arbrealettres.

Il a été écrit tant de chose sur le bonheur, mais comme le chante le poète, « le bonheur est chose légère… »

Alors, place à la légèreté !

Lire la suite

Que pouvons-nous faire pour transformer la souffrance ?

Que pouvons-nous faire pour transformer la souffrance ?

Extrait du livre de THICH NATH HANH, grand maître du bouddhisme, Prendre soin de l’enfant intérieur, dans lequel il s’interroge sur ce que nous pouvons faire pour transformer les graines de souffrance parfois si profondément enracinées en nous.

« Nous savons que naissance et mort, maladie et vieillesse font partie de la vie. Lire la suite

Souriez et développez votre aptitude au bonheur

Souriez et développez votre aptitude au bonheur

Il est fréquent d’être triste quand un événement malheureux nous arrive. Ainsi, lorsqu’un coup dur nous frappe nous pouvons ressentir une profonde tristesse.

La tristesse est une des quatre émotions de base : la peur, la tristesse, la colère et la joie. La tristesse marque une étape, une période de vie. Elle est libératrice, mais nous sommes souvent enclins à la nier.

Or, accepter de ressentir de la tristesse, c’est accepter de ne pas figer sa souffrance au plus profond de soi

Lire la suite

Après la pluie

Après la pluie

Parce qu’il y a toujours un « Après la pluie … » je vous invite à découvrir ce poème d’ Albert Lozeau, repéré sur le beau site dédié à la poésie, Arbrealettres. Place à la légèreté !

Le vent essuie, une à une,
Les feuilles aux branches brunes.
Un rayon
Obliquement s’y faufile
Et l’arbre au sol se profile
Comme au crayon.

Lire la suite

Le jour où je me suis aimée pour de vrai

Le jour où je me suis aimée pour de vrai

Pour ce passage vers la nouvelle année, je voudrais vous offrir un texte extrait du livre écrit par Kim McMillen,  When I Loved Myself Enough (Le jour où je me suis aimée pour de vrai) et qui rassemble ses réflexions sur l’amour de soi.

Ce livre s’est d’abord transmis de parent à enfants à amis, jusqu’à ce que sa fille, Alison McMillen, le fasse éditer en 2001, souhaitant ainsi faire connaître le témoignage et la sagesse de sa mère, décédée prématurément en 1996.

Ce livre contient des vérités simples et profondes sur l’estime de soi, sur notre temps limité sur terre, sur le fait que nous ne sommes jamais seuls, sur le fait qu’aimer les autres commence toujours par s’aimer soi-même. Lire la suite

Celui qui cherche un sens à sa vie

Celui qui cherche un sens à sa vie

Trouver le sens de sa vie, grande question qui nous concerne tous . Quant à moi, j’ai trouvé ma réponse dans ce poème de Jean Lavoué, déniché sur le beau site dédié à la poésie, Arbrealettres,

Celui qui cherche un sens à sa vie

Ne sait pas que la vie, dans sa profusion même, est le sens. Lire la suite
Le bon régime

Le bon régime

Il est vrai que de temps en temps, et même assez souvent, quand le monde devient difficile à comprendre et que nous avons une grande peine à l’admettre, à le dominer, à nous y adapter, le rire est une arme suprême qui offre à la fois le refuge de la dérision et cette évidence, cette plénitude, qui est l’apanage des êtres sains.

Comme les médecins disent, en outre, que le rire est bon pour la santé et que les temps sont aux agapes en cette fin d’année, je vous propose cette histoire de régime qui m’a fait rire et que j’ai empruntée au savoureux livre de Jean-Claude Carrière, Le cercle des menteurs. Lire la suite

La gelée

La gelée

Il fait froid ce matin et les arbres de mon jardin ont accroché de la dentelle à leurs branches.

Lire la suite