A 40 ans, je suis passée par une période très compliquée. Une maladie « invisible », une perte d’indépendance,  une obligation de « chambouler » la vie familiale (déménagement, changement d’école…..)
J’ai eu une très longue période d’acceptation qui s’est finalisée par la rencontre avec Sylvie Pronost.
Je recherchais quelque chose qui puisse m’apaiser, me faire à nouveau positiver, ne plus avoir ces idées noires qui revenaient sans cesse.
Lors d’un « salon de relaxation/sophrologie », j’ai rencontré Sylvie Pronost. Elle était si souriante, si douce, je me suis dit « allez, lance toi »
J’y suis allée pour me vider la tête, pour tout oublier et me sentir bien pendant les séances de relaxation.
Mais j’ai découvert qu’il n’existait pas que la relaxation ; j’ai appris à utiliser ma respiration.
J’ai aimé retrouver toutes les deux semaines le même groupe. On se dit qu’il n’y pas que nous. On prend le temps d’écouter les autres sans les juger ; les autres nous écoutent.
J’ai aimé le fait qu’il n’y ait aucune obligation. Sylvie est là pour nous écouter sans nous pousser, sans nous forcer, pour nous proposer des solutions, nous apprendre des techniques. Elle reste toujours très disponible.
Ces séances m’ont permis de travailler sur la gestion de mon stress, la confiance en moi. Ce qui m’est d’une grande aide dans ma reprise de travail depuis 1 mois 1/2.
Aujourd’hui, je respire 🙂 et je me sens bien
Sandra G., 43 ans

Votre commentaire