Respirez, c’est bon pour votre ligne !

Respirez, c’est bon pour votre ligne !

Après ces périodes de fêtes et d’agapes, avez-vous des difficultés à retrouver votre ligne?

C’est pourquoi, je vous propose de prendre connaissance des résultats publiés par deux chercheurs de l’University New South Wales (UNSW), en Australie.

Alors que médecins et professionnels de la minceur ont tendance à penser que la graisse est simplement transformée en énergie ou en chaleur, ces deux chercheurs démontrent qu’il en est autrement en réalité.

Ruben Meerman et Andrew Brown se sont amusés à retracer le parcours de la graisse dans l’organisme pour connaitre son sort. L’étude du métabolisme à l’échelle microscopique a donné un résultat déroutant :

« La plupart de la masse grasse qui disparaît, sortirait de l’organisme par les poumons, sous forme de dioxyde de carbone. »

Il y a une ignorance et une confusion surprenantes autour du processus métabolique de la perte de poids, constate Andrew Brown, directeur du département de science biomoléculaire à la UNSW. La réponse correcte est que la plupart de la masse s’évapore en tant que dioxyde de carbone. « Elle se transforme en air », poursuit Ruben Meerman, médecin et co-auteur de l’étude.

Cela explique  pourquoi l’exercice physique aide à perdre du poids. Il accélère la respiration. Plus vous avez de cycles respiratoires, plus vous perdez de carbone. Et, dans le même temps, vous perdez aussi un peu de poids.

Maîtriser son souffle, se concentrer sur la respiration est une technique ancestrale.  C’est un massage interne qui permet une meilleure oxygénation et qui active le métabolisme en nous aidant à sentir les différents niveaux de notre respiration (abdominale, thoracique et claviculaire).

Respirer, c’est se reconnecter à son corps, com­prendre son ressenti. C’est aussi s’interroger sur ses besoins afin de ne plus manger pour se remplir ou compen­ser, car ce sont les dysfonctionnements qui occasionnent la prise de poids.

Apprendre à maîtriser sa respiration permet d’apaiser son rapport à l’ali­mentation, de recouvrer les sensations de faim et de satiété, de renouer avec le goût des aliments…

C’est une technique globale qui traite en profondeur à condition de la pratiquer régulièrement.

Ainsi, à travers la sophrologie, le yoga ou la méditation, les exercices de respiration deviennent donc de vrais outils, concrets et uti­les au quotidien, qui aident à apaiser le stress, à gérer l’émotionnel ou les déséquilibres… Et dont les bienfaits commencent à être scientifique­ment prouvés.

Sylvie Pronost, sophrologue relaxologue.

5 thoughts on “Respirez, c’est bon pour votre ligne !

    1. Merci Roger pour cette remarque.
      A travers leur publication dans la prestigieuse revue du British Médical Journal, ces chercheurs australiens ont montré que perdre 10 kilos de graisse revient à exhaler 8.4 kilos de dioxyde de carbone par les poumons. Les 1.6 kilos restants deviennent de l’eau, qui peut être rejetée sous forme d’urine, les excréments, la sueur, les larmes ou d’autres fluides de l’organisme.
      « Ces résultats prouvent que les poumons sont le premier organe excrétoire (qui produit des matières liquides ou solides) pour la perte de poids »constatent-ils. Ainsi, selon eux, il existe, de la part des professionnels de la santé en général, une ignorance surprenante et une confusion sur le processus métabolique de la perte de poids.

Votre commentaire